Actualités 2021 de l’AGF

Journées d’études de l’AGF

2022

22 Janvier 2022 : Amérique ET latine – L’Amérique latine entre permanences et mutations
Institut de Géographie, 191, rue Saint-Jacques – 75005 – Paris (Grand Amphi)
Pour participer aux travaux de l’AGF,
il est impératif de s’inscrire à l’adresse suivante : assogeo@wanadoo.fr
 
La première raison de s’intéresser à l’Amérique latine en 2022 est qu’elle a été mise cette
année aux programmes des concours de recrutement de professeurs de l’enseignement
secondaire, collège et lycée, mais d’autres raisons vont au-delà de cette contingence,
notamment les changements de cap politiques qu’elle a connus dans les deux sens, la
recrudescence du déboisement de l’Amazonie, mais aussi – heureusement – la vitalité de ses
cultures. Elle est donc en constant renouvellement et il est bon de revisiter cette « partie du
monde » comme disait la géographie de jadis avec les approches et les outils de celle
d’aujourd’hui.
La façon même dont cette partie des Amériques est nommée dit déjà beaucoup sur elle
puisque cette désignation lui a été donnée par référence à des ensembles qui lui sont
extérieurs. C’est un sous-ensemble du continent américain, la partie de celui-ci qui s’étend de
l’océan Atlantique à l’océan Pacifique du Rio Grande à la Terre de Feu, pas de problème de
limites donc, tout au plus peut-on s’interroger sur la pertinence d’une limite définie par un
fleuve qui est devenu la frontière entre le Mexique et les États-Unis qu’en 1848 quand les
seconds ont annexé une bonne partie de ce qui faisait jusque-là parti du territoire du premier.
C’est donc une notation culturelle qu’apporte l’adjectif « latine » accolé au substantif
« Amérique », une expression opposant donc une Amérique marquée par la culture ibérique et
catholique à une Amérique anglo-saxonne et protestant. Depuis sa « découverte » l’Amérique
latine a en effet toujours été soumise à des influences externes : elle a vécu cinq siècles de
dépendance, dont trois comme colonies des pays ibériques, puis comme « arrière-cour » des
États-Unis. Son intégration forcée à l’économie du Vieux Monde l’avait déjà conditionnée à
entrer aujourd’hui dans une mondialisation plus subie que voulue, ses tentatives d’intégration
ont été décevantes et pèsent moins aujourd’hui que les flux de migrants, de réfugiés et de
drogue
Mais le continent est loin d’être homogène, les situations des pays sont différentes, ils ont des
trajectoires de développement, de stagnation, voire de déclin. Il résulte de ces évolutions une
modification des rapports de voisinage entre eux et des évolutions politiques
spectaculairement opposées, qu’on ne peut résumer en « basculements » à droite ou à gauche
comme le font trop souvent les médias.
 
Intervenants :
09h30 : Marie-Françoise FLEURY et Hervé THÉRY
Amérique ET latine. L’Amérique latine entre permanences et mutations.
Présentation. Problématique
10h : Hervé THÉRY
« Grands ensembles régionaux et géopolitiques »

10h30 : Marie-Françoise FLEURY
« Les milieux naturels »

11h : Sylvain SOUCHAUD
Chargé de Recherche à l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD)
« Environnement, ressources et développement »

11h30 : Cathy CHATEL et François MORICONI-EBRARD
Directeur de Recherche au CNRS / Ingénieure de Recherche au Centre d’Études en Sciences Sociales sur les Mondes
Africains, américains et asiatiques (CESSMA)
« Villes et populations urbaines »

12h : Sylvain SOUCHAUD
« Population et migrations »

12h30 -13h45 : Pause déjeuner
13h45 : Sébastien JACQUOT
Maître de Conférences à l’Université Paris1 – Panthéon-Sorbonne, IREST, Laboratoire EA 7337-EIREST (Équipe
Interdisciplinaire de REcherche Sur le Tourisme), Université Paris1 – Panthéon-Sorbonne
« Le tango à Buenos Aires et Montevideo : de la globalisation à la valorisation »
 
14h15 : Sébastien VELUT
Professeur à l’Université Sorbonne Nouvelle, Institut des Hautes Études de l’Amérique Latine
« Systèmes énergétiques »

14h45 : Hervé THÉRY
« Agriculture et agrobusiness »

15h15 : Bastien BEAUFORT
Directeur Adjoint de l’entreprise de commerce équitable de produits écologiques Guayapi
« La fabrique des plantes amazoniennes »

15h45 : Nassima ZEGGAÏ
Attachée Temporaire d’Enseignement et de Recherche en hospitalité et tourisme au Conservatoire
National des Arts et Métiers (CNAM)
« Un tourisme diversifié, en marge des flux internationaux »

16h15 : Thomas APCHAIN
Enseignant Contractuel d’Enseignement et de Recherche, Université d’Angers/ESTHUA Tourisme et
Culture, Laboratoire ESO-Angers. Enseignant Contractuel d’Enseignement et de Recherche
« Tourisme et pacification dans les favelas de Rio de Janeiro, Brésil »

16h45 : Catherine BIAGGI et Marie-Françoise FLEURY
Inspectrice Générale de l’Éducation nationale, du sport et de la recherche
« L’Amérique latine dans les programmes scolaires et dans les épreuves des concours »

17h15 :Marcelo PIRES NEGRÃO
Enseignant à l’Université d’Angers
« Autre regard »

17h35 : Synthèse, conclusions, perspectives
Marie-Françoise FLEURY et Hervé THÉRY

 

2021

Un Monde de Frontières  – 23 Janvier 2021 , Institut de Géographie, 191, rue Saint-Jacques – 75005 – Paris (Grand Amphi)
Télécharger le programme au format pdf

2020

2018

2017

2016

2015

2014

2013

Les risques liés à la nature et leur gestion dans les Suds,14 décembre 2013