Commission Les Géographies de la Santé 

Objectifs

Du Singulier au Pluriel

Au cours des 25 dernières années, la géographie de la santé a connu un développement rapide ; un nombre croissant de jeunes s’est progressivement orienté vers cet objet de recherches, relativement nouveau en France. Dans cet élan, un rattrapage historique s’est opéré : nous sommes passés du singulier au pluriel. De fait, quelques pôles de formation et de recherche, ont judicieusement émergé et permis d’organiser la transmission d’une spécialité, beaucoup plus courante dans les pays anglophones. L’engouement vis-à-vis de ces formations en témoigne, la spécialité arrive maintenant à maturité, elle est reconnue et d’ailleurs n’étonne plus personne.

Au cours de ces années, les thèmes, postures et méthodes, mis en pratique ont beaucoup complexifié le champ des possibles. Les « géographieS de la santé », pour reprendre l’expression de A. Gatrell, ont ouvert des horizons nouveaux en diversifiant les pistes de recherche et en proposant une forme de réflexivité sur les travaux engagés. Le caractère transversal des questions relatives à la santé participe de cette réussite. Toutes les sortes de géographies étant concernées, du coup, elles déploient l’éventail des disciplines avec lesquelles les travaux transdisciplinaires s’organisent. Au total, toutes les approches sont désormais mobilisées, quantitatives et ou qualitatives, théoriques et ou engagée dans le changement social etc.

Il est réjouissant de constater qu’il existe autant de géographies de la santé que de définitions de la santé… A nous de relever les défis en explorant l’univers des possibles.

La commission a pour objectif principal de :

  • Promouvoir la géographie de la santé au niveau national et international en fédérant les géographes travaillant directement ou indirectement dans ce champ. L’un des premiers efforts dans ce sens consiste à construire et à alimenter un site internet bilingue, destiné à mettre en valeur tous les travaux réalisés, sans oublier les jeunes chercheurs.
  • Créer des synergies, avec d’autres commissions du CNFG, mais aussi avec d’autres disciplines et d’autres institutions, de façon à entretenir et développer des partenariats de recherche et d’actions. L’organisation d’un rendez vous annuel à Paris, offrira une tribune aux personnes engagées dans des travaux de recherche, débutant compris.

Alain Vaguet, Responsable de la commission
Véronique Lucas-Gabrielli, Co-responsable de la commission

Responsables

Membres

La page est en cours d’actualisation.

Vous pouvez renouveler votre adhésion à partir de la rubrique http://www.cnfg.fr/informations-pratiques/adhesion. Le montant des adhésions au CNFG commission Santé 2020 sera reversé intégralement à l’organisation des rencontres de géographie de la santé 2020 (https://rdvgeosante.sciencesconf.org/) si vous spécifiez le code 08-2020 sur votre bulletin d’adhésion.  

Comptes-rendus de réunions

Programme d’une journée de colloque  » La géographie de la santé en France en 2011″

L’Association de Géographes Français (AGF) et le Comité National Français de Géographie (CNFG) ont organisé en 2011 une journée de colloque sur la géographie de la santé en France, « Quelles formations, quelles applications ? » qui a eu  lieu le 10 décembre 2011 à Paris, à l’Institut de Géographie, 191 rue Saint-Jacques 75005 Paris de 9h à 18h. Pour consulter le programme, cliquez ici.

A la suite de cette journée, les documents suivants ont été présentés :

  1. Can Geographic Information Systems (GIS) be of interest for analyzing data of occupational disease surveillance,example with RNV3P network.
  2. Les établissements et services médico-sociaux (ESMS) pour adultes handicapés en France :entre régulation nationale, planifications régionales et pratiques locales.
  3. Les établissements d’hébergement pour personnes âgées (EHPA) en France: Exemple d’une géographie de proximité.
  4. Inégalités territoriales de l’incidence des sarcomes dans deux régions françaises : Rhône-Alpes & Aquitaine.
  5. Analyse spatiale des trajectoires de soins de patients atteints de cancer du poumon en Bourgogne.
  6. Accessibilité aux services de soins en zone rurales post-conflit, République du CONGO.
Rencontres Jeunes chercheurs 2016

Une journée de rencontres consacrée aux travaux des jeunes chercheurs a été organisée à l’Université de Rouen. Le compte-rendu est disponible sur le site de la Revue francophone sur la santé et les territoires : http://rfst.hypotheses.org/commission-sante-cnfg-journee-jeunes-chercheurs-2016

Activités à venir

La Commission Santé CNFG, en collaboration avec  l’EHESP a proposé deux ateliers  “Espaces de soins”

Ces ateliers visaient à rassembler un petit groupe – limité à dix, intéressé par des visites dans deux établissements de soins de la région parisienne (le centre hospitalier intercommunal André Grégoire à Montreuil et le groupe hospitalier Saint Joseph à Paris). Cette rencontre sur site, avec des professionnels de santé, cherchait à ouvrir un espace de dialogue et d’élaboration d’un regard pluriel sur les spatialités d’un service de soins. En effet, certains collègues travaillent sur les paysages thérapeutiques, d’autres sur les espaces de bien-être ou la symbolique des lieux, d’autres sur l’aménagement du territoire, l’accès aux soins, leur organisation, etc.

Il s’agissait pour chacun des ateliers, sur une demi journée, d’une visite au sein d’un service de maternité suivi d’un échange avec les professionnels y travaillant et d’un temps de discussion entre chercheurs. Les deux premières visites ont donné lieu à une restitution lors du 5ème séminaire de printemps du service de gynécologie-obstétrique organisé au centre hospitalier intercommunal André Grégoire à Montreuil le 19 avril 2019. A terme, une valorisation scientifique est proposée aux participants.

Alain Vaguet (alain.vaguet@univ-rouen.fr)

Véronique Lucas- Gabrielli (lucas@irdes.fr)

Clélia Gasquet-Blanchard (Clelia.Gasquet@ehesp.fr)

Les prochaines séances collectives auront lieu  sur le thème de l’hôpital psychiatrique, en lien avec Magali Coldefy à une date non encore définie.

 

Rencontres de Géographie de la Santé Rennes, 11 et 12 juin 2020

Pour leur deuxième édition, ces rencontres biannuelles se dérouleront à Rennes.

En s’appuyant sur les réseaux existants (Commission Santé du Comité National Français de Géographie – CNFG, axe Santé et Territoires du Collège International;des Sciences du Territoires – CIST, Revue Francophone sur la Santé et les Territoires), ces rencontres sont ouvertes à l’ensemble des personnes
intéressées par les liens entre santé et territoire et ceci quels que soient leur profil (« jeunes » chercheurs comme confirmés, étudiants en master,
doctorants, post-doctorants, acteurs institutionnels, associatifs, élus, membres de la société civile, etc.) et leur entrée disciplinaire (géographie,
aménagement, anthropologie, sociologie…).

Les 2èmes Rencontres de Géographie de la Santé seront organisées en deux moments :

Le jeudi 11 juin, la commission santé du CNFG propose d’ouvrir une tribune réservée aux jeunes chercheurs engagés dans des travaux liant la discipline géographique aux thèmes de la santé. L’objectif consiste encore et toujours à donner la parole aux étudiants avancés qui préparent un doctorat, ainsi qu’aux docteurs qui poursuivent des recherches post-doctorales.

Le vendredi 12 juin sera consacré à des présentations/discussions autour de deux thèmes non exhaustifs. Toute autre proposition de communication hors de ces thèmes sera examinée avec attention.

  • Le premier thème concerne l’enseignement de la géographie de la santé. Les personnes intéressées peuvent soumettre une proposition
    d’intervention en lien avec des projets pédagogiques achevés, en cours ou en préparation. Nous visons notamment à élargir les différentes
    initiatives conduites sur l’enseignement en géographie de la santé, qu’elles soient effectuées au sein de master spécialisés ou bien de
    formations à distance de la discipline qui pour autant la mobilisent ponctuellement ou de manière plus approfondie.
  • Le second thème est consacré aux projets de recherche/d’action en construction (thèmes émergents, méthodes, partenariats,
    financements). Les personnes intéressées peuvent soumettre une proposition de projets en cours d’écriture ou de conception en soulignant les aspects dont elles souhaitent discuter collectivement.

Les propositions de communication orale sont à envoyer avant le 15 mars 2020, sous la forme d’un résumé de 500 mots et de 5 mots-clés maximum.

Pour plus d’information https://rdvgeosante.sciencesconf.org/

 

Congrès de l’Union Géographique Internationale

Le CNFG propose d’organiser, à Paris, le Congrès de l’Union Géographique Internationale, qui célèbrera en 2022 l’anniversaire des cent ans de sa fondation. Le thème du congrès sera « le temps des géographes ». Stéphane Rican, Maître de conférences à l’Université Paris Nanterre, est le référent de notre commission pour cet évènement.