Tristes évènements

2018

Nous avons la tristesse d’annoncer le décès de Henri Reymond, survenu le 11 juillet dernier. Pionnier de l’analyse systémique en géographie, auteur de textes remarqués sur les processus géographiques fondamentaux, il a formé des générations de chercheurs et d’enseignants, à Sherbrooke et surtout à Strasbourg où s’est déroulé l’essentiel de sa carrière. Parmi ses publications les plus remarquables, « l’analyse quantitative en géographie », avec Jean-Bernard Racine en 1973, « Problématiques de la géographie humaine », avec I. Isnard et J.B. Racine en 1981, « L’espace géographique des villes » avec Colette Cauvin et Richard Kleinschmager en 1998.

Bien des idées fondatrices émises par Henri Reymond: processus historique de transformation de l’étendue de l’interface terrestre en espace par les sociétés humaines, obligation d’espacement des constructions pour l’aménagement, « synergies multistrates » pour les organisations urbaines continueront d’animer la pensée des géographes.

Les obsèques ont eu lieu le 17 juillet dans l’intimité de la famille.

Colette Cauvin, Richard Kleinschmager, Denise Pumain

La liste des personnes qui nous ont quittées en 2017

  • René Battistini, le 2 novembre 2017 survenu à Orléans à l’âge de 89 ans
  • Monique Dacharry, le 3 août 2017 survenu à Paris à l’âge de 88 ans
  • Christian Huetz de Lemps, le 3 octobre 2017 survenu à Bordeaux à l’âge de 79 ans
  • Anne Buttimer (1937–2017)Geography has lost one of its true stars with the passing of Anne Buttimer on 15 July.
  • Pierre Pagney (1919-2017)
  • Paulo Pirazzoli (1938-2017) : Le laboratoire de géographie physique de Meudon a la tristesse de vous apprendre le décès de Monsieur Paulo Pirrazoli dans sa 79ème année.
  • Jacques Bethemont : 15 avril 2017. Professeur émérite de l’université Jean-Monnet de Saint-Étienne, Jacques Bethemont a fondé et dirigé de 1973 à 1995 l’Institut de géographie rhodanienne basé à Lyon, cadre de ses recherches qui intéressent la gestion des ressources naturelles, et plus particulièrement la gestion des ressources en eau, thème qui est à l’origine de son intérêt pour les pays méditerranéens. 
    Il a consacré plusieurs ouvrages et plus d’une centaine d’articles à la question de l’eau. Il s’est également impliqué dans l’analyse paysagère et a publié des études régionales, depuis la Méditerranée jusqu’aux États-Unis.